Des lacs et des panneaux photovoltaïques ?

Des lacs et des panneaux photovoltaïques ?

Je souhaiterais avoir 5 min de votre temps pour clarifier la situation concernant le projet des panneaux photovoltaïques sur les lacs de Briax, Messal et Geignes.

Un petit historique:

Les lacs ont été créés il y a une quarantaine d’années à l’initiative des agriculteurs, le projet fût financé en grande partie par l’état et la gestion en avait été donnée au “Coteaux de Gascogne”, société à but de profits financiers.
Après 30 ans de gestion plus ou moins réussie, l’administration a été reprise par l’ ASA qui est donc actuellement propriétaire des lacs.
Cette ASA est une association “loi 1901” à but non lucratif dont les compétences sont la gestion de l’eau, elle est d’utilité publique, ce qui veut dire qu’elle ne peut pas faire de profits personnels et elle ne gère que l’eau des lacs et leur entretien.

Situation des lacs
À ce jour les lacs, comme tous les barrages et lacs de France, sont classés selon leur dangerosité qui prend en compte le volume d’eau, les hauteur et largeur de digues, la capacité d’écoulement des déversoirs…
Le Messal et beaux se situe en zone moindre et ne nécessite que peut de surveillance pour le moment.
Pour Geignes, il est dans une tranche supérieure et donc sous surveillance annuelle avec un contrat de l’état. L’état demande donc, à ce que dans un avenir proche, une mise aux normes soit entreprise.
Pour Briax, le déversoir présente des fissures importantes qui pourraient altérer la digue.
Pour le Messal, pas de travaux.

Lac de Geignes
Lac de Geignes

Pour Geignes, aplanissement de la digue, renforcer l’enrochement de la digue côté lac pour éviter l’érosion, mais surtout élargissement du déversoir sur toute sa longueur.

l’ASA étant une association à but non lucratif, elle ne dispose pas, à ce jour, des finances ni la capacité d’emprunt pour entreprendre ces travaux.

Celle-ci a donc, dans un premier temps, sollicité les instances de l’état , mairie, communautés des communes, département, région …
Aujourd’hui personnes ne veux financer ces travaux car non propriétaire des lacs, il y a déjà une association qui gère ceux-ci.
Le seul qui prendrait une décision de financement est la région, mais si il y  avait impossibilité de réaliser ces travaux, les digues seraient détruites !!!

D’où, aujourd’hui, cette situation de projet de panneaux photovoltaïques.

 

Quel est donc ce projet
Il s’agit de panneaux photovoltaïques sur les trois lacs.
En ce qui concerne leur surface, elle serait de 2-3 hectares par lac , pas plus car le niveau des lacs peut descendre très bas certaines années.
Le projet n’en est qu’à ses débuts, l’ASA prévoit un appel d’offre avec un cahier des charges complet dans les prochains mois, le projet porte sur plus de 10 millions d’euro d’investissement sur 30 ans, personne ne connait encore le retour sur bénéfice, sans cette étude complète qui n’as pas encore été réalisée.

Estimation du temps d’étude et d’installation entre 5-6 ans après que des sociétés aient présenté leur projet suite à l’appel d’offre , ce qui porte une estimation du fin de projet d’ici 7-8 ans.

Voilà ce que je peut vous dire officiellement après avoir rencontré ce jour même un membre du bureau de l’ASA.

Je vous remercie de votre attention, il faut remettre les choses à leur place officiellement.
En espérant que vous ayez assez de discernement pour éviter de diffuser des informations, qui peuvent venir d’autres associations non compétentes en matière de pêche.
Je vous rappelle que les baux de pêche nous sont attribués ainsi qu’à la fédération de pêche du Tarn.

Merci de votre compréhension.

Le Président:

Jérôme Faure.

Vues : 283

BenoitJ

Articles similaires